engagement- carte Valeurs AjoutéesDépasser la peur de l’engagement

Pour Dimitri Haikin, s’engager dans des choix de vie demande d’être à l’aise avec la vie. Une vie qui nous confronte à nos désirs mais également à nos peurs : peur d’échouer ou de décevoir, peur de ne pas être pleinement satisfait, de regretter, de perdre sa liberté, au risque de tomber dans l’isolement.

Il faut commencer par identifier ses peurs : les regarder en face, une par une et se poser les trois questions suivantes :

  1. Quel est le danger que je perçois face à cette peur ? (il peut en avoir plusieurs)
  2. Que se passe-t-il en moi dans mon corps ? (soyez attentifs à toutes vos sensations physiques)
  3. De quoi ai-je besoin maintenant pour me sentir rassuré ? (Formulez une phrase en terme de je).

S’engager c’est effectivement prendre un risque majeur : celui de se faire confiance dans ses capacités à affronter la vie, à puiser « le bon » de chaque relation, à jouir du présent plutôt que de ne cesser de penser au futur, et surtout cesser de le craindre. Courage, ne fuyons pas !

Âme engagée, esprit libre

« L’esprit a besoin d’un point fixe. Quand ce point fixe est assuré par la fidélité à un engagement, il se sent libre de ses mouvements et capable de tout. » Jacques de Bourbon Busset

Tout savoir sur le jeu Valeurs Ajoutées, outil pédagogique, ludique et stratégique pour explorer, utiliser et partager des qualités.

 

Pin It on Pinterest