Article précédent >

Fini le modèle pyramidal, voici le travail en cercle pour fédérer son équipe

Par Manuel de Sousa, consultant en management

Article publié dans la rubrique “Management” de YVOIR, la lettre quotidienne d’information dédiée aux coopératives et négoces agricoles.

Pour s’adapter aux changements de la société, les modes de management ne peuvent qu’évoluer. Aujourd’hui, il devient de plus en plus difficile de fédérer une équipe en fonctionnant sur un modèle pyramidal. Mieux vaut travailler “en cercle”.

Hier, le manager avait tendance à favoriser l’indépendance des membres de son équipe. Qui dit indépendance, dit autonomie. De façon caricaturale, la tendance était d’avoir en face de soi une armée d’experts  et de leur remonter les bretelles en cas de problème.

Aujourd’hui, la valeur ajoutée du manager, c’est de créer du lien entre les membres de son équipe. Ils doivent être en interdépendance, donc pas en compétition, mais en coopération. Le manager ne se trouve plus en haut de la pyramide, mais au centre du cercle qu’ils forment. Son rôle est de baliser ce sur quoi ses coéquipiers vont interagir, de créer des espaces de transferts de compétence des uns vers les autres, dans une logique de montée en puissance. L’idée maîtresse : “il y a plus d’intelligence à travailler tous ensemble”. Le manager devient ainsi l’animateur des compétences de son équipe.

Ce mode de management ne fonctionne que si le responsable prend régulièrement le temps de rencontrer chacun de ses collaborateurs un à un, afin de créer une relation de confiance et savoir comment il fonctionne. Et c’est, bien sûr, à lui de définir les axes prioritaires, le projet de l’équipe… Et de prendre les décisions finales lorsqu’il le faut.

Voir toutes nos formations pour un management humaniste et créatif
Lire notre épisode sur la Coopération dans le Feuilleton du Manager publié sur ce blog et dans l’ouvrage Souriez vous Managez

Pin It on Pinterest