Une interview de Marc Fourcade, consultant en management et organisation des entreprises.

Souriez vous Managez :  Qu’est-ce qu’un entreprise bleue ? Une entreprise pour les personnes âgées ?

Marc Fourcade : Je dirais plutôt pour les personnes mûres ou en recherche d’une certaine maturité. Nous travaillons depuis 35 ans dans le monde des affaires, de l’économie. Nous voyons très bien les systèmes s’écrouler : bancaires, économiques, financiers, sociaux politiques, géo politiques, institutionnels… Tout prend l’eau, qu’on le veuille ou non. Beaucoup de tentatives ont été faites pour rendre le business, l’économie ou la finance plus vertueux : on voit les résultats aujourd’hui…

SVM : Que faut-il faire ?

MF : Oui, comment assainir, harmoniser le monde des entreprises ? Nous avons lancé ce concept de blue company, entreprise bleue, pour contribuer à répondre à cette question. Je travaille en Inde dans des grands groupes depuis 25 ans. L’Inde est un pays connu pour son niveau très élevé de corruption nationale. Tout doit être absolument structuré avec des contrats, des aspects légaux, ce qui prend beaucoup de temps, coûte très cher… et ne sert à rien, puisque les gens trouvent toujours le moyen de détourner la loi. Il ne nous reste plus qu’à nous appuyer sur la confiance. Donc l’idée est de créer un réseau d’entreprises – grosses, moyennes, professions indépendantes, tous domaines d’activité – qui décident d’entrer dans un blue deal (accords bleus).

SVM : De quoi s’agit-il ?

MF : Un deal bleu est un deal net, pur, comme un diamant blanc bleu ; un deal où on se fait confiance mutuellement, totalement, sans avocats ni juristes, où on recherche toujours l’intérêt de l’autre en même temps que le sien. C’est véritablement un deal juste, un deal « amical ». Ceci ne va pas sans des changements de comportement, de positionnement mental, de façon de voir l’autre et le business, de se voir soi-même. Tout est complètement réécrit, une nouvelle grammaire, une nouvelle syntaxe, un nouveau vocabulaire, une nouvelle langue. Il s’agit d’une ré-éducation, d’une véritable initiation en termes de développement organisationnel, de stratégie, de pratique managériale, de pratique de leadership.

SVM  : En termes de leadership, par exemple ?

MF : Une entreprise bleue est une entreprise dans laquelle le leadership n’est pas un homme, ni même une équipe, mais une cause, une noble ambition à laquelle l’homme ou l’équipe adhèrent totalement et conduisent, nourrissent, supportent, développent avec l’enthousiasme, l’envie, la force.

SVM : Cela paraît assez utopique. Vous avez déjà obtenu des résultats ?

MF : Je travaille actuellement avec une entreprise selon ce modèle « bleu » et nous avançons très bien dans un processus de redressement important. Je vous fais un compte-rendu d’ici quelques temps.

SVM : Affaire à suivre, donc ! Merci Marc.

En savoir plus sur Marc Fourcade et son travail >>


La confiance dans le Feuilleton du Manager >>

Pin It on Pinterest