3 idées pour : savoir dire non sans culpabiliser

Quand vous êtes en train de faire quelque chose et que vous n’en avez pas vraiment envie ou que ça n’est pas votre rôle, vous pestez intérieurement car vous n’êtes pas aligné (tête, corps, cœur) ; il y a de fortes chances pour que ce soit parce que vous avez dit « oui » pour ne pas déplaire… Alors comment dire non sans culpabiliser…ni déplaire ? C’est notre nouvelle fiche conseil “3 idées pour” !

Mais jusqu’où irons nous dans la course à l’agilité ?

Comme l’écrivait mon confrère Arnaud Constancias le mois dernier dans ces colonnes, la tendance est définitivement à l’ouverture des formats en coaching, mais elle l’est aussi en formation, en pédagogie et dans notre posture même d’animateur. Poursuivons notre trilogie sur les formats agiles en nous penchant ce mois ci sur les évolutions que nous avons à la fois subies, accompagnées et initiées ces dernières années pour nous adapter aux changements de notre environnement.

Pin It on Pinterest