3 idées pour
Qui dit changement dit résistances au changement, l’un ne va pas sans l’autre. Tout système aspire à retrouver son équilibre que vient perturber le changement. C’est le principe d’homéostasie. Le passage en force augure à coup sûr d’une restauration prochaine. Il faut donc favoriser l’expression en douceur des inévitables résistances pour éviter les retours de bâton. Au plan individuel, l’homéostasie fonctionne aussi, et ce sont des mécanismes émotionnels et des représentations profondes qui sont à l’œuvre, dont certains sont inconscients. Alors comment faire pour lever les résistances individuelles quand on n’est pas psy ?
résistance au changement

Votre collaborateur est réaliste, il sait qu’on ne peut revenir en arrière, il a juste besoin d’être entendu, compris et respecté

Arnaud Constancias

Arnaud Constancias

Consultant associé Souriez Vous Managez

PROCHAINEMENT : 3 idées pour…construire une communication efficace !

1. Observer les symptômes

Les résistances au changement vont se manifester sous trois espèces :

  • Par la lutte ouverte, c’est à dire les critiques, revendications, accusations, voire l’agression.
  • Par la fuite : « Bah ! Une réorg de plus, attendons la suivante ! »… et faisons comme si de rien n’était.
  • Par l’ inhibition : le choc est si grand, je suis scotché que je ne sais comment réagir.

 

En voyant de telles manifestations, le manager peut s’agacer et tenter de répondre avec des arguments rationnels pour essayer de convaincre son collaborateur. Peine perdue ! Ca ne fonctionne pas. Parce que ces manifestations ne sont que des symptômes et que le vrai problème est ailleurs.

 

2. Diagnostiquer l’origine des résistances

Vous devez provoquer un entretien individuel sur le thème du vécu du changement. Votre collaborateur va vous servir une première salve d’arguments pseudo rationnels contre le changement. Recevez-les mais inutile de les contrer. Posez-lui plutôt une question du type : « Je comprends tes arguments, mais si demain la réforme est effectivement mise en place, que redoutes-tu qu’il se passe concrètement pour toi ? Ou encore : Qu’est-ce qui te dérangera ? ».

La première question permettra l’expression des peurs réveillées : « je ne suis pas sûr de pouvoir continuer à chercher ma fille à l’école avec la réorganisation, et c’est très important pour moi ».

La seconde celle des croyances ou valeurs froissées  : « avec les nouveaux process, je ne pourrai pas faire un travail de qualité et tu sais comme j’aime le travail bien fait ». Bingo ! vous avez le vrai problème ! Bien sûr, votre attitude ouverte et à l’écoute ainsi que votre énergie positive auront un impact décisif, autant que votre technique de questionnement.

 

3. Elaborer des solutions personnalisées

Le plus dur est fait. C’est comme pour un médecin, le bon diagnostic est la clé du succès !

Demandez maintenant à votre collaborateur ce qui le rassurerait (peurs) et comment concilier ses croyances avec ce nouveau cadre, bref quelles solutions ou aménagements réalistes il propose et comment vous pouvez l’aider à votre mesure et dans le cadre du négociable, sachant que la réforme s’impose à tous. Votre collaborateur est réaliste, il sait qu’on ne peut revenir en arrière, il a juste besoin d’être entendu, compris et respecté.

Jouez la carte du slowlife en famille

Jouez la carte du slowlife en famille

Qu’on se le dise, jouez, ce n’est pas accessoire ! C’est même essentiel. Pour l’enfant, le jeu, c’est du sérieux. Chez Souriez Vous Jouez, nous sommes convaincus de son importance pour faire grandir les idées, les projets et les hommes. C’est tout le sens de la boutique « Souriez Vous Jouez ». Coachs, consultants, animateurs, formateurs, managers, thérapeutes savent qu’ils y trouveront le ou les jeux qui les aideront dans leur accompagnement individuels et collectifs. Mais les familles, les parents le savent-ils ? Ne sont-ils pas eux-mêmes des accompagnateurs de vie ? Leur rôle n’est-il pas de faire grandir, d’éclairer, de mettre en mouvement, de veiller à l’épanouissement de leurs enfants ? Souriez Vous jouez…en famille ! Et pour vous y encourager, voici 4 actions concrètes réalisées pour vous

jouer à feelin cartes en période de confnement

Et si la contrainte nous rendait plus créatifs ?

En cette période inédite de confinement que nous traversons, nous pouvons aussi en profiter pour entrevoir les cadeaux cachés, petits et grands, que cette situation nous offre, et ils sont nombreux. Au delà des grands changements de paradigme que nous pourrions tirer de ce confinement, je vous propose plus modestement… de jouer ! Parler aujourd’hui de nos jeux pédagogiques pourrait paraître bien dérisoire, mais nous assistons depuis plusieurs jours au plaisir retrouvé des jeux de société en famille. Alors oui, trompons l’ennui ou l’inquiétude avec des cartes et retrouvons notre âme d’enfant ! Même si nos jeux sont a priori destinés aux professionnels de l’accompagnement, je vous livre ici des utilisations sur mesure, particulièrement adaptées aux enfants et inspirées de cette période Bien sûr, gants, précautions et gestes barrière de rigueur !

Cas coaching par Arnaud Constancias

Cas coaching par Arnaud Constancias

Voici le cas de Richard. A travers ce coaching, Arnaud Constancias nous montre que tout coaché a le pouvoir de se transformer et que ce que nous pensons être une impasse… ne l’est pas ! Ce cas coaching permet d’aborder quelques recettes essentielles de tout bon coaching. Celui-ci se distingue par son format très court et son goût de dernière chance. Voici les raisons de son succès.

filigrÂME

« En FiligrÂME » : un jeu de cartes unique pour découvrir son féminin sacré

Jeu d’éveil entre coaching intuitif, développement personnel et art humaniste. 33 tableaux originaux, sous forme de cartes pour renouer avec son inspiration et sa voix (e) intérieure. Découvrez leur message et empruntez des passerelles vers votre psyché intime source de toute création.

Recadrer sans démotiver

3 idées pour : recadrer sans démotiver

Anna Edery vous présente une méthode simple pour’exprimer un désaccord de façon écologique, en faisant le tri entre l’incontestable et le contestable. un bon moyen d’éviter le déni, le sentiment d’injustice, le braquage, les justifications, ou la démotivation.

le cahier managez moins souriez plus

MANAGEZ MOINS, SOURIEZ PLUS

Managez moins, souriez plus, c’est le nouvel outil conçu par l’équipe de Souriez Vous Managez, Anna Edery, Manuel de Sousa et Arnaud Constancias. Un kit format cahier pour les héros managers du quotidien.

manager digital

3 idées pour : manager à l’heure du digital

Le management digital est un mode de management qui utilise des technologies et des outils numériques dans le but d’accroître la performance des équipes, et donc, de l’organisation. Le digital change-t-il quelque chose au rôle du manager ? Quels en sont les principes clés ? Quels outils privilégier ? 3 idées pour manager à l’ère du digital.

manager son manager comment manager son N-1

3 idées pour : manager des managers

M2M, Manama… derrière ces dénominations amusantes, quel est le programme ? Quels sont les rôles et missions de ce super manager, pivot de l’entreprise ? Quelles différences avec un manager de proximité ? Posture, pratiques, capacités, 3 idées pour incarner le manager de managers

Managers Covéa Santé en formation

Accompagner les managers face aux nouveaux enjeux du métier de l’Assurance Santé : cas client

Accompagner les managers face aux nouveaux enjeux du métier de l’Assurance Santé : c’est le défi relevé par Souriez Vous Managez (SVM) pour Covéa Santé. Un accompagnement sous forme de parcours et de facilitation managériale : « accompagner les transformations ». Ce cas client permet de vous faire connaître l’approche SVM. La problématique est bien connue des entreprises : le changement. Comment lui donner du sens, inciter les managers et leurs équipes à bien vivre les transformations et leur donner envie d’y prendre part ?

réunion de travail

3 idées pour : animer des réunions productives

Vous êtes agacé(e) par ces réunions interminables qui débordent et s’enlisent dans les sables de l’ennui ? Qui commencent en retard, avec des personnes peu concernées, qui croisent plus souvent le regard de leurs amis Facebook que le vôtre ? Ces réunions qui se terminent à l’arrache, en bâclant les derniers points de l’ordre du jour. Et en plus, vous devrez en faire le compte rendu ! Voici comment organiser et animer des réunions vraiment efficaces ?

0 commentaires

Pin It on Pinterest